1. Accueil
  2. La ville
  3. Que faire et que visiter
  4. Promenades dans la ville
  5. Parcs et jardins

Parcs et jardins

yamaguchi park

Parc de la Citadelle

La Citadelle de Pampelune est l’un des ensembles défensifs les plus importants de l’architecture militaire de la Renaissance en Europe. Philippe II la fit construire en 1571 pour faire face aux continuelles incursions françaises. Elle renferme de nos jours un parc triangulaire avec de petits arbres et de la pelouse, sur laquelle s’élèvent des sculptures d’avant-garde : Jorge Oteiza, Néstor Basterretxea, Vicente Larrea, Alberto Eslava, Ricardo Ugarte, Imanol Aguirre, Pablo Juarros... Ses bâtiments militaires accueillent des expositions d’art contemporain.

Parc Vuelta del Castillo

C’est le parc le plus grand de la ville. Il est de style anglais, avec de grandes prairies vertes, des arbres et des chemins piétonniers, idéal pour se promener ou faire du sport. Il est construit sur les glacis de la Citadelle, terrains qui entourent la construction, en pente douce vers les fossés là où il était interdit de construire. Ce parc présente aussi des exemples de la meilleure sculpture contemporaine: Alberto Eslava, Faustino Aizkorbe, Alfrédo ou Sada.

Parc de la Taconera

Parc romantique français, construit sur un bastion de la muraille. C’est le plus ancien de la ville (1830). Il renferme un zoo à l’intérieur de ses fossés habités par des cerfs, des chèvres, des canards, des cygnes, des lapins et des paons en semi-liberté. Il a une grande variété d’arbres exotiques dont certaines espèces sont très anciennes. Juste à côté d’un exemplaire spectaculaire de Sófora Japónica se trouve le Café Vienés qui propose une importante carte de cafés et de thés. La promenade montre différentes sculptures : la célèbre Mari Blanca (XVIII), le monument au ténor Gayarre, le Portal de San Nicolás (1666) ou la série d’arcs gothiques de Teobaldo II.

Parc d’Antoniutti

Après avoir traversé la Porte de San Nicolás on débouche sur ce parc, aux nombreux arbres, qui comprend une piste de patinage et un circuit de skate, c’est pourquoi il n’est pas rare de voir cette zone remplie de jeunes pratiquant ces sports. On peut aussi y voir de la sculpture contemporaine, comme le « Polyphème » de José Ramón Anda. Ce parc est suivi du parc de Larraina, dans les murailles, d’où l’on a une vue extraordinaire sur l’Arga.

Parc de la Media Luna - Taxería

Parc de conception romantique en forme de lune décroissante, avec des fontaines, un étang avec des poissons, une piste de patinage et un café élégant. Il possède 43 espèces d’arbres parmi lesquelles plusieurs séquoias. Tout au long de la promenade, on rencontre plusieurs monuments commémoratifs, par exemple celui au violoniste navarrais Pablo Sarasate ou à Sancho el Mayor, roi de Pampelune. Ensuite, aux pieds des murailles, s’étend le parc de la Taxería, qui mène jusqu’au pont médiéval de la Magdalena.

Parc de Yamaguchi

Les bonnes relations entre les villes jumelées de Pampelune et de Yamaguchi ont permis la réalisation de ce parc oriental, à la création duquel ont participé des paysagistes nippons. Il s’agit d’une grande superficie verte avec des éléments ornementaux propres à la culture japonaise : un grand geyser, un palafitte, un étang avec un pont et une cascade et plusieurs espèces d’arbustes et d’arbres nippons. C’est un hommage aux quatre saisons. Le Planétarium de Pampelune qui se trouve à l’intérieur de ce parc, propose plusieurs programmations et espaces d’expositions.

Campus de l’Université de Navarre

Le campus de l’Université de Navarre s’est transformé en l’un des plus importants espaces verts de la ville. Il a une extension de 40.000 m² et plus de 43.000 arbres et arbustes avec des espèces comme le séquoia, l’érable, le sorbier des oiseleurs, le tilleul, le peuplier, le sapin, le thuya, le cèdre, le saule, le plumeau ou le gingko biloba.

Campus de l’Université Publique de Navarre

Les jardins du campus de l’Université Publique de Navarre montrent plus de cent espèces apportées des cinq continents : Afrique (palmier, sapin de Libye, cèdre de l’Atlas...), Amérique (séquoia, acacia, magnolier...), Océanie (eucalyptus), Asie (arbre des pagodes, noisetier turc) et Europe. Il y a aussi une représentation des espèces autochtones navarraises.

Promenades dans Pampelune. Parcs et jardins

©Mairie de Pampelune. Plaza consistorial s/n 31001 - Pamplona (Navarra) - (+34) 948 420 100 - pamplona@pamplona.es

Partagez-la

Icono de conformidad Nivel Doble-A, W3C-WAI pautas de accesibilidad a los contenidos de la Web 1.0 del W3C-WAI